Introduction à BitMEX

BitMEX est la plateforme disposant de la plus grosse liquidité (1) et des frais de transaction les moins coûteux. (-0.025% en maker (2) : Vous gagnez de l’argent !! et 0.0750% en taker (3)). De plus, BitMEX est une société implanté aux Seychelles, elle échappe donc à plusieurs lois (KYC …). Vous pouvez donc déposer et retirer autant de Bitcoins (seul les bitcoins sont acceptés) que vous le souhaitez, en une seule fois et en ne renseignant que votre nom, prénom et pays (de plus, aucune vérification n’est faite sur ces informations) ! Enfin, BitMEX, c’est aussi le support le plus performant et le plus rapide à vous répondre. Sur les multiples tickets que j’ai ouvert, tous ont été traité dans les 48H, et même en jour non ouvré ! En résumé, grâce à sa liquidité exceptionnelle, ses frais dérisoires et son effet de levier important, il vous est possible de réaliser des gains intéressants sur des mouvements extrêmement petits.

BitMEX utilise ce que l’on appelle margin trading ou l’effet de levier. En des termes simple, cela signifie que vous pouvez parier sur la hausse, mais aussi sur la baisse d’un actif, et tout cela avec un capital jusque 100 fois supérieur à celui que vous possédez. Parier sur la baisse s’appelle avoir une position short. Parier sur la hausse est avoir un long. L’effet de levier sur BitMEX est quelque peu spécial, c’est pourquoi pour commencer, nous allons prendre un cas plus simple ou il y a un prêteur.

Cas de figure n°1, short (1 bitcoin = 10,000€) :

  • Le prêteur, Bob, est un hodler et true believer du bitcoin et ne veut prendre aucun risque. Il vous propose donc de vous prêter quelques bitcoins tout en attendant tranquillement que le prix monte.
  • Comme vous êtes un nouveau trader, vous n’avez pas beaucoup d’argent, seulement 5,000€. Cependant, vous êtes sûr de vous sur le fait que le bitcoin va descendre dans un futur proche. Vous empruntez donc 1 Bitcoin à Bob, d’une valeur alors de 10,000€. Cela s’appel avoir un effet de levier à 2 (2x) car 2 x 5,000€ = 10,000€. Vous décidez de parier sur la baisse est d’ouvrir un short. Vous vendez le bitcoin de Bob à 10,000€.

Option 1 : Vous avez eu raison ! Le bitcoin atteint rapidement 5,000€. Vous rachetez alors 1 Bitcoin à 5,000€ et le rendez à Bob + 20€ de frais pour le prêt qu’il vous a gracieusement fait. De votre côté, vous avez maintenant 9,980€. En effet, souvenez-vous, vous avez vendu le bitcoin a 10,000€ et rachetez à 5000€ (+20€ d’interêt), vous gardez donc le surplus (4,980€) pour vous. Donc 5,000€ (votre mise de départ) + 4,980€ = 9,980€.

Options 2 : Vous avez eu tort ! Le bitcoin atteint 15,000€. Vous êtes liquidé (margin call) automatiquement par la plateforme. Ainsi, grâce aux 10,000€ de la vente précédente et à vos 5,000€, un Bitcoin est racheté et rendu à Bob. De votre côté, vous avez perdu votre argent. Les 2 options présentées sont 2 options non exhaustives. Vous pouvez fermer votre position à n’importe quel moment entre 0€ et 15,000€, vous permettant de faire un gain maximum de 10,000€ et une perte maximum de 5,000€.

Cas de figure n°2, long (1 bitcoin = 10,000€) :

  • Le prêteur, Bob, à une confiance aveugle dans les fiats (le fou), ils possèdent cependant quelques EURT (le fou x2). Il les prête pour mettre du beurre dans ses épinards en fin de mois.
  • Idem, vous avez 5,000€, sauf que cette fois-ci, vous pensez que le Bitcoin va monter. Vous achetez donc un Bitcoin à 10,000€ avec les EURT de Bob.

Option 1 : Vous avez eu raison. Le bitcoin atteint rapidement 25,000€, vous vendez donc le bitcoin et rendez 10,000€ + 20€ d d’interêt à Bob. Vous avez donc fait un gain de 25,000€ - 10,020€ = 14,980€.

Option 2 : Vous avez eu tort. Le bitcoin atteint 5,000€, vous êtes liquidé et le bitcoin est revendu. Les 5,000€ et votre mise de départ de 5,000€, soit 10,000€ sont rendu à Bob. Les 2 options présentées ci-dessus sont non exhaustives. Vous pouvez fermer votre position à n’importe quel moment entre 5,000€ et +∞, vous permettant de faire un gain maximum de +∞€ et une perte maximum de 5,000€.

Les cas de figure présentés s’appliquent avec un taux de maintenance à 0% (vous êtes liquidé lorsque vous ne possédez plus un rond en gros). La plupart des échanges ne permettent pas ça. Par exemple, Poloniex (un autre échange) possède un taux de maintenance de 40%. Cela signifie que vous êtes liquidé quand il vous reste encore potentiellement 5,000€*0.4 = 2,000€. Pourquoi un taux de maintenance ? Imaginez-vous avoir un long de 50,000 bitcoins. Si vous êtes liquidés, votre liquidation fera chuter le cours du marché de peut être 20%. Si le taux de maintenance est à 0%, l’échange ne pourra pas rembourser Bob complètement puisque au lieu d’être vendu à 5,000€, certains des bitcoins auront été vendu à 4,000€ ! En revanche, avec un taux de maintenance à 40%, cela sera possible. A noter que dans le cas de Poloniex et des échanges en général, lorsque vous êtes liquidé, il vous reste donc de l’argent après liquidation puisque vous faites rarement chuter le prix de 40% !

On en retient que + une plateforme à une liquidité importante, + elle peut proposer un taux de maintenance proche de 0. Par défaut, pour BitMEX, le taux de maintenance est de 0.5% (le plus bas de tous les échanges) mais celui-ci est évolutif et peut grimper en fonction du nombre de bitcoins/dollars que vous empruntez. De plus, pour avoir un taux de maintenance aussi bas, BitMEX utilise plusieurs stratagèmes, l’un de ceux-ci est le fond d’assurance (je ne l’expliquerais pas maintenant, mais comprenez juste que la liquidité ne fait pas tout non plus ici). Ensuite, sur BitMEX, il n’y a pas de “prêteur” (comme c’est le cas pour d’autres échanges comme Poloniex ou Bitfinex) mais un système de contrats plus sophistiqué. Cependant, gardez mon système de “prêteur” en tête pour le moment car celui-ci est plus simple et plus imagé !

Bon, OK, on sait maintenant ce qu’est le margin trading (désolé pour ceux qui le savait déjà … !). Maintenant, passons vraiment à BitMEX et au fonctionnement de la plateforme.

De mon côté, voilà mon environnement de travail, je vous conseille de faire le même, car on y voit plus clair.

Mon environnement sur BitMEX

J’ai numéroté les éléments importants pour vous les expliquer rapidement :

1 : La quantité de contrats que vous souhaitez acheter. Ici, 1 contrats = 1 USD.
2 : Le prix auquel vous voulez acheter/vendre les contrats.
3 : Si vous souhaitez ouvrir une position long (parier sur la hausse) à 8,490$, il faut appuyer sur ce bouton
4 : Si vous souhaitez ouvrir une position short (parier sur la baisse) à 8,490$, il faut appuyer sur ce bouton
5 : Merde apparemment y en a pas. Je sais pas compter jusque 5.
6 : Le coût que cette mise représente. C’est ce que vous perdrez au maximum. Le coût est le résultat du calcul suivant : 1/levier x taille de la position + (2 x frais de taker)
7 : Le nombre de bitcoins que cela représente
8 : L’effet de levier que vous voulez utiliser. Par exemple, 10x signifie que vous pouvez miser jusque 10x votre capital.
9 : Le mark price. Ce prix est majoritairement défini en fonction du prix des plateformes GDAX (Coinbase) et Bitstamp mais aussi en fonction de quelques autres paramètres (pour les curieux, le calcul est défini ici). Le mark price est très très très important. C’est en effet en fonction de celui-ci, et non pas en fonction du prix de bitmex - le ticker price 10 - que vous serez liquidé.
10 : Le ticker price. C’est le prix auquel le dernier ordre sur bitmex a été effectué.
11 : Le nombre de contrats ouvert sur cette position.
12 : Leurs valeurs en bitcoin que cet ordre représente. Value * mark price = size.
13 : Votre prix d’entrée (si vous avez par exemple ouvert un long de 50,000$ à 8,000$ puis 50,000$ à 8,200$, votre prix d’entrée moyen sera de 8,100$).
14 : Le mark price. Il existe plusieurs types de contrat pour le Bitcoin sur BitMEX. Perpetual et Futures. Chacun possède des avantages et des inconvénients, que j’expliquerais une autre fois. Ici, le mark price affiché est celui de XBTM18 (Jun 30), et non pas de XBTUSD, ce pourquoi le mark price que vous voyez affiché n’est pas le même qu’à 9.
15 : Votre prix de liquidation. Ici +∞ pas vraiment représentatif. Il s’agit d’un short x1. Si vous avez bien suivi mon explication plus haut et en faisant un peu de gymnastique mentale, vous arriverez à la conclusion qu’un short x1 est une vente puisqu’il n’y a que des Bitcoins sur BitMEX et pas de fiat. Plus votre levier est élevé, plus votre prix de liquidation sera proche de votre prix d’entrée.
16 : La marge que vous avez. Quand le prix va dans le sens inverse de votre position, votre marge diminue, et vice-versa. Si votre marge se rapproche de façon un peu trop dangereuse de 0, vous serez alors liquidé.
17 : Votre profit non réalisé. Ce profit est calculé pour une fermeture de votre position au mark price. Si vous passez la souris dessus, vous verrez votre profit non réalisé si vous fermez votre position en market. (ne faites jamais de market !). Aucun des deux ne tient compte des frais, donc attention.
18 : Votre profit déjà réalisé sur cette position (tient compte des frais).
19 : Pour fermer votre position. Attention, comme sur toutes les plateformes, market est très dangereux puisqu’il est fonction à la liquidité du marché. Si quelqu’un fermé un millième de seconde avant vous, vous pouvez passez d’un profit confortable à une bonne perte !

Bon, je vous ai présenté la base de la base de BitMEX, mais si vous êtes intéressés par cette plateforme, j’ai encore beaucoup à vous apprendre et beaucoup de stratégies à vous dévoiler (je n’en ai dévoiler aucune en fait jusqu’à présent Tongue), tout comme je suis sûr que j’apprendrais beaucoup de vos questions, donc n’hésitez pas à les poser !

Je vous invite par ailleurs à vous inscrire avec mon lien d’affiliation.
Vous bénéficierez alors d’une réduction de 10% sur les frais de transaction :

Users who have signed up with a valid affiliate link will receive a 10% fee discount for 6 months.